Sélectionner une page

BEIJING, Le Temps du Répit

Beijing: so many, many people… so many, many bicycles… oh so many. One man, one woman, two wheels, three wheels, a hunched back.
Flashed as they make their way down the street for reasons of excessive baggage, they are perhaps the purest expression of a surging economy, its most human face. 
But are they the China of yesterday, today, or tomorrow?

BEIJING, Le Temps du Répit

Sur mon vélo, je me noie dans la circulation et m’y fond, suivant le mouvement et roulant inlassablement dans les artères bondées de la capitale chinoise. Petit à petit, habituant mon regard à la foule de la même façon que l’on perçoit peu à peu les ombres dans l’obscurité, je découvre, au milieu de la cohue, des personnages étonnamment immobiles, étrangement calmes… Autour, la ville s’agite et bientôt, ils y reviendront. Mais à l’instant où je les photographie, ils sont ailleurs, ils sont en eux, ils ne me voient pas.